Europe.bg
  Page d’accueil - Le Parlement europeen
  NAVIGATION
  My.Europe.bg
  Utilisateur:
  
  Mot de passe:
  
  
Registration
Mot de passe oublié
Europe.bg, c'est quoi?
 
  Information
Plan du site
Contacts
Partenaires
Partenaires média

Le Parlement europeen

  • A+
  • A-
10-04-2010

« Europe 2020 – vision citoyenne »

« Europe 2020 – vision citoyenne » fait partie de l’initiative « Agissons avec le Parlement européen » réalisée par deux organisations non gouvernementales bulgares – l’Institut européen et le Centre pour la modernisation des politiques, avec le soutien financier de la DG « Communication » du PE.

Le livre qui vient d’être publié fait le bilan des deux années pendant lesquelles s’est déroulé une campagne de sensibilisation dont le but principal était d’encourager l’interaction entre les citoyens européens et le Parlement européen – la seule institution européenne directement élue.

Ce livre vise à contribuer aux différentes tentatives cherchant à définir quelles seront les voies futures de l’Europe et le rôle des citoyens et des organisations de la société civile dans la construction de l’Europe unie, dans le contexte du débat sur le futur de l’UE. Les auteurs sont convaincus que d’une part, la définition d’une perspective de long terme pour l’Union européenne passe nécessairement par le bilan des réalisations présentes ainsi que par l’évaluation de ses réussites et faiblesses et que d’autre part, la base pour achever les objectifs communs est la responsabilité partagée du futur.

Formuler une vision pour le futur de l’Europe et encore plus la réaliser est un processus continu et sera toujours le point focal de la plateforme interactive http://parliament.europe.bg qui poursuivra son initiative d’encouragement de la participation des citoyens européens dans les débats sur les questions d’actualités à l’ordre du jour de l’UE.

La rédaction du livre « Europe 2020 – vision citoyenne » a été précédée par une conférence internationale du même titre qui a eu lieu à Sofia le 29 et 30 janvier 2010. Cet événement a permis à un large nombre d’experts de la société civile, professeurs universitaires, chercheurs et députés européens provenant de différents pays membres de l’UE de débattre sur le futur de l’Europe pour que dans dix ans elle puisse répondre au mieux aux attentes de ses citoyens.

La première partie du livre « Europe 2020 – vision citoyenne » est dédiée à l’Union européenne en 2010 – une année qui restera dans l’histoire comme marque d’une nouvelle étape dans l’évolution de l’Union et des Etats membres. Une attention particulière est réservée à la réunification de l’Europe, au Traité de Lisbonne, aux institutions européennes et au rôle du Parlement européen. Dans la seconde partie l’accent est mis sur les principaux défis qui se dressent aujourd’hui devant l’Europe, comme entre autres la nécessité d’une plus grande participation des citoyens, le besoin de plus de visibilité dans les Etats membres pour les décisions prises au niveau européen, la transnationalisation – ce qui revient à une plus grande ouverture des secteurs publics des différents Etats membres les uns aux autres. La troisième partie du livre aborde l’Europe en 2020 en traitant de la démocratie européenne, l’identité européenne et la solidarité dans l’UE en tant que responsabilité partagée pour le développement.

Quelle Europe en 2020 ?

Le monde, l’Union européenne et les pays membres sont en train de vivre les conséquences de la première crise financière et économique globale du XXI siècle. Surmonter cette crise engendre non seulement la prise de décisions pragmatiques mais suppose aussi des changements radicaux dans la façon de penser, d’agir et de communiquer des citoyens européens. La crise a fait comprendre qu’il faudrait redécouvrir et repenser nos valeurs – liberté, démocratie, égalité, Etat de droit, respect des droits de l’homme y compris des droits des minorités.

Dans le court terme, sortir de la crise est la seule priorité pour l’UE, mais dans le long terme, elle a besoin de perspectives pour son développement non seulement en tant qu’union économique et sociale mais aussi en tant qu’union réelle entre les peuples européens.

L’élargissement des possibilités d’interaction et de coopération entre les citoyens européens et les institutions de l’UE devrait se traduire dans la réalité par des formes appropriées qui s’appuient davantage sur les nouvelles technologies. L’apport de la société civile à la définition des objectifs pour le développement de l’Union mais également à leur réalisation pourrait ainsi devenir le nouveau moteur du projet européen. Pour cette raison, nous devons exprimer systématiquement et fermement nos opinions et nos positions devant nos gouvernements et devant les institutions européennes. 

En 2020 l’Europe pourrait être plus unie, plus forte et plus présente sur la scène internationale si elle s’approprie l’idée que les institutions nationales et européennes doivent intégrer l’énergie des citoyens dans leurs actions. La société civile à son tour devrait se défaire de son rôle de seul bénéficiaire et devenir acteur proactif dans la réalisation des objectifs communs.

Ainsi, le moteur de l’Europe pour les dix ans à venir sera l’interaction et la coopération entre les citoyens, entre les citoyens et les gouvernements nationaux, entre les gouvernements nationaux et enfin entre les citoyens et les institutions européennes, chacun de ces acteurs ayant recours à ses propres mécanismes en ce qui concerne les sources d’idées, les ressources et les moyens pour accomplir les missions communes.

Le livre entier en format PDF.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Symboles restants : 1000


 
Заедно
Actualités
 
 
 
    Encore 
Analyses
 
 
 
    Encore 
Le Portail EUROPE présente
 
 
 
    Encore 
Articles récents
 
    Encore 
Evénements à venir
 
 
 
    Encore 
Interviews
 
 
 
    Encore 
Articles récents
 
    Encore 

Projet de Institut européen | Centre de modernisation des politiques | Institut des politiques européennes |
| Protections des données privés | Copyrights © 2003-2007 Europe.bg |
Le système d'information est réalisé grace au soutien financier de Institut Société ouverte et Fondation Société ouverte - Sofia